Notre rassemblement a remplacé le leur

17h30 on est là, 18h la soupe est servie, 18h20 on apprend que les fachos essayent de rentrer dans le conseil communal par l’arrière, 18h25 tout le monde est derrière – les fachos sont partis et on ne les verra plus. C’est d’abord pour cela qu’on s’était rassemblé-e-s.

150 personnes ont ainsi montré l’importance d’une présence antifasciste dans la rue losque les fachos s’y invitent.

Mais après la tribune qui lui a été faite dans la presse, Nation se devait de tout de même faire une photo-souvenir. Cette  grande performance s’est faite devant l’Opéra avant d’aller courageusement allumer des feux de bengales devant le centre d’accueil pour demandeurs d’asile d’Ans.

Photos qu’ils pourront encadrer pour se souvenir qu’à Liège ils doivent se cacher pour se faire croire qu’ils existent !

Distribution de tracts !

Le texte passé en enregistrement

Nous voulons vous remercier pour votre présence et votre énergie à ce rassemblement contre les extrêmes-droites et en soutien aux personnes sans-papiers, migrantes et/ou réfugiées.

Si certaines d’entre nous sommes masquées, c’est parce que des fascistes peuvent être présents ici et en profiter pour prendre en photos les personnes qu’ils veulent ficher. C’est pourquoi nous vous demandons de ne pas faire de photos ou de vidéos des personnes qui ne le souhaitent pas.

De part notre présence, nous montrons qu’à Liège il n’est pas question de laisser la haine et la xénophobie se pavaner publiquement sans réaction. En effet, ils voulaient se réunir ici au Perron, en réaction à l’initiative “Liège, Ville Hospitalière” et afin de lancer leur campagne « Refugees not welcome » – comme ils l’ont fait une première fois à Couvin devant un centre d’accueil.

Qu’ils soient au final venus ou non, Il était important de se mobiliser aujourd’hui pour deux raisons, parmi tant d’autres :

La première pour les empêcher concrètement de se rassembler, de s’implanter et de s’organiser à Liège, leur rendre la vie dure à eux et à leurs idées et pratiques racistes. En cela c’est une victoire aujourd’hui donc merci à toutes et tous.

La seconde c’est que Nation, le mal-nommé Parti des pensionnés et d’autres au sein de la coalition électorale « On est chez nous / Front des patriotes » – sont déjà en campagne pour les élections de 2018 comme le montrent leurs différentes actions récentes, tractages etc. Il est donc important de ne pas leur laisser un tel espace. Les périodes électorales sont toujours un moment où les extrêmes-droites ressortent du bois. Or on sait ce qu’entraîne la présence sans réaction de l’extrême-droite… C’est pourquoi nous appelons aux initiatives et à la vigilance de tous et toutes.

On ne mobilise pas largement comme aujourd’hui à chaque initiative de ces groupes fachos, mais vu le contexte c’était important et on a également voulu penser ce moment comme un espace pour échanger entre nous sur la question de l’antifascisme et de la solidarité aux personnes sans papiers. Cela ne concerne pas que ces néo-nazis, qui portent leur danger propre, mais aussi toutes les luttes en cours et à venir contre les mesures fascistes prises par le gouvernement. Ces politiques renforcent et légitimisent les fachos, sans parler de la violence qu’elles exercent au jour le jour dans nos villes, de Liège à Bruxelles en passant par Anvers. On ne peut pas citer ici toutes les initiatives importantes qui luttent concrètement contre cette logique. Pour ne citer qu’un exemple, des groupes se sont organisés pour accueillir des personnes raflées par la police bruxelloise au parc Maximilien, ou à tout autre endroit moins médiatisé. Il est possible de s’organiser, ensemble, ici et maintenant. D’où l’intérêt de profiter de ce moment pour se rencontrer et s’organiser entre nous.

Nous terminerons avec 3 rendez-vous qu’il est utile d’avoir en tête dans nos discussions informelles.
Les fachos feront plusieurs actions de tractage à Liège dans les semaines à venir, dont la prochaine se fera ce dimanche 5 novembre à Grivegnée. La deuxième info, c’est que les fachos annoncent qu’ils seront présents au marché de Noël le 22 décembre. La troisième et dernière info, c’est que la motion “Liège, Ville Hospitalière” devrait être à l’ordre du jour du Conseil communal le 27 novembre et nous vous invitons à venir soutenir les personnes sans papiers, migrantes et/ou réfugiées ce jour-là (et tous les autres jours).
Dans tous les cas nous vous invitons à suivre le blog « Veille antifa Liège » ou la page facebook « Antifa Liège ».
Que chacun et chacune agisse, de manière autonome, contre le fascisme.

This entry was posted in General and tagged , . Bookmark the permalink.